AccueilMusique

Musique

 
S'abonner à cette recherche dans une nouvelle fenêtre
Il y a 8 résultats dans le catalogue :
Musique
(0.25 secondes)
page 1
Type de document: CD OU Cours en ligne OU DVD OU E-Books OU Livres OU Presse en ligne OU Revues

Documents

DNA 
Type de document: CD
CD
Afficher "DNA"
Editeur(s)
Vagh & Weimann
Année
2019
Résumé
Dans l’ADN de Flavia Coelho il y a le Brésil, sa terre de naissance qui lui donne la bonne humeur chantante qui entrelace les mélodies pétillantes de la majorité de ses refrains. Il y a l’Afrique ancestrale qui lui offre ce groove naturel qui irradie le reste de la planète (du parfum congolais de Billy Django, aux effluves cumbia de DNA ou Menino Menina, en passant par les traces de reggaeton décelables dans Lavanta Dai). On y trouve aussi la nonchalance sensuelle des rythmiques jamaïcaines (De Novo de Novo, Vem Chamegar, Nosso Amor, Manda a Boa), le déterminisme hip-hop (Cidade Perdida, Pagina) et beaucoup de fantaisie. Dans son ADN, elle le chante avec assurance, il y a l’amour de ces richesses métisses que chacun reçoit en héritage. Entourée d’amis fidèles (Victor Vagh-Weinmann à la production et Tom Fire au mixage), Flavia Coelho transmet sa joyeuse curiosité et son aisance à ce nouvel album. © Benjamin MiNiMuM/Qobuz
Type de document: CD
CD
Afficher "Jambu"
Editeur(s)
Analog
Année
2019
Résumé
"(...) Pour s’immerger véritablement dans l’inépuisable mangrove musicale de la scène de Belém, il faut remonter le temps avec la compilation fabuleusement documentée du label Analog (Jambú - E os míticos sons da Amazônia ) : dix-neuf titres des années 70 y font bruisser une Amazonie tantôt mystique (le lundun, le bengué et le carimbó descendent des cultes syncrétiques pratiqués par les esclaves), tantôt prise de frénésie festive sous l’assaut des flûtes amérindiennes et des guitares surf, que ce soit avec Mestre Cupijó, qui a ravivé le siriá en le frottant au mambo et au merengue, ou le célèbre Pinduca (inventeur de la lambada !), qui fait sonner son carimbó comme de la house." Anne Berthod, Telerama
Type de document: CD
CD
Afficher "Cali"
Editeur(s)
Buda
Année
2019
Résumé
"Difficile de mettre une appellation certifiée conforme sur les effusions de Pixvae. Afro-latin core ? Post-free trash ? Radical cradi-moderne ? Quand le son résiste aux mots, c’est souvent bon signe. Le cocktail du combo colombo-lyonnais est du genre décapant, du style enivrant. Voix haut perchées et saxophone hurleur, batterie survoltée et guitare saturée, Pixvae carbure à l’énergie des polyrythmies, cette essence traditionnelle qu’il s’agit de propulser, hors des sillons maintes fois labourés, dans le champ d’une actualité sang pour sang entremêlés. À la clef, cette expérience s’inscrit au cœur de notre présent, ici et maintenant. Histoire d’y établir une frontière inédite, ni d’ici, ni de là-bas, juste au-delà, histoire d’y bâtir un répertoire-territoire où toutes les musiques ont droit de s’entrechoquer, de s’interpeler, de se pénétrer pour d’autant mieux se régénérer. Entrez dans la transe !" Grolektif.com
Type de document: CD
CD
Afficher "Rebujo"
Editeur(s)
Mais Um
Année
2019
Résumé
"Marre de la samba ? Envie de danser le folklore brésilien sous d’autres tropiques ? Direction le nord du pays, là où l’Atlantique rencontre l’Amazone et où les cultures du colon portugais, des esclaves africains et même des radios caribéennes ont remonté le cours du fleuve pour refleurir dans la jungle parmi les indigènes. On appréhende tout le joyeux potentiel de ce patrimoine métis en écoutant un seul carimbó de Dona Onete, la dame de Belém à la voix gaillarde qui sort, à bientôt 80 ans, un troisième album aux couleurs pétaradantes." Anne Berthod, Télérama
Type de document: CD
CD
Afficher "Um Corpo No Mundo"
Editeur(s)
Sterns
Année
2019
Résumé
"Mêlant samba-jazz et musique populaire brésilienne, Luedji Luna chante ses origines africaines et le black power au féminin. Sereine et puissante." Télérama
Type de document: CD
CD
Afficher "Santa Plastica"
Editeur(s)
Les Grands Fleuves
Année
2019
Résumé
- Argentine, chanson - Les deux sœurs jumelles ont grandi à Rosario, en Argentine et sont installées en France depuis une dizaine d'années. Las Hermanas Caronni chantent leur histoire, celle de filles d’immigrants qui ont le cœur entre leur terre natale et l’Europe. Clarinettiste pour l'une et violoncelliste pour l'autre, de formation classique, elles aiment explorer le tango traditionnel en y mêlant d'autres influences et cultures. Engagées dans la protection de l'environnement, elles présentent les titres de leur 4ème album Santa Plastica. Elles abordent les problématiques qui les inquiètent soit les plastiques dans la mer, l'air que l'on respire, la surconsommation... in fip.fr
Type de document: CD
CD
Afficher "Sociativa"
Editeur(s)
Jarring Effects
Année
2019
Résumé
"Ils se sont rencontrés à Lyon, ville reine de l’électro, mais c’est le Brésil qui les a réunis : eux, ce sont, d’un côté, trois troubadours franco-brésiliens au tropisme nordestin (le combo Forró de Rebeca) et, de l’autre, le producteur Maga Bo, DJ yankee globe-trotteur parti se régénérer au baile funk carioca il y a quelques années. Entre les amours roots des uns, armés d’un accordéon, d’un cavaquinho et de voix irrésistibles, et la tropical bass mondialisée, l’idylle a pris un tour plus festif, plus dance, sur ce deuxième album en commun."
Type de document: CD
CD
Afficher "Suelta"
Editeur(s)
Canta La Selva
Année
2019
Résumé
"Issue du mouvement cumbia digital, qui, au milieu des années 2000 a modernisé un style populaire apparu en Colombie il y a plus de cent ans, la chanteuse argentine Mariana Yegros s’est imposée comme sa figure féminine la plus emblématique, voire sa reine. Physique accorte, écriture sensible et chant suave et nuancé, La Yegros sait aussi bien s’entourer. Sur son troisième album Suelta, qui signifie le lâcher-prise, son efficace équipe habituelle, formée autour du producteur Gaby Kerpel alias King Coya et du compositeur Daniel Martín, est complétée par deux autres producteurs : le Portoricain Eduardo Cabra, moitié du duo engagé et remarqué Calle 13, et le Néerlandais Jori Collignon, pivot du gang électropical Skip&Die. Tout est mis en œuvre pour exalter les compositions de la jeune diva qui puisent leur inspiration dans un riche nuancier de traditions latines. Huayno péruvien et chamarrera du Venezuela, comme carnavalito et chamamé argentins sont plongés dans le même bain de jouvence digital. Ces musiques festives sont aussi un prétexte pour exprimer les indignations et convictions sociales de la chanteuse, notamment sur Tenemos Voz, où elle invite la MC écossaise Soom T à amplifier ses prises de position féministes, ou sur Nada Parece, qui fustige la récession imposée par le gouvernement argentin qui ne change rien à la condition du peuple. Il y a tout ce qu’il faut dans Suelta pour ajouter du sens et de la diversité sur le dancefloor." © Benjamin MiNiMuM/Qobuz