AccueilMusique

Musique

 
S'abonner à cette recherche dans une nouvelle fenêtre
Il y a 339 résultats dans le catalogue :
Musique
(0.04 secondes)
page 1
Type de document: CD OU Cours en ligne OU DVD OU E-Books OU Livres OU Presse en ligne OU Revues

Documents

Type de document: CD
CD
Afficher "Time"
Editeur(s)
Brainfeeder Records
Année
2018
Résumé
"« Cool », le terme revient constamment dans le discours de cet échalas de 32 ans, né à Los Angeles. Il est définitivement cool, quand il claque des blagues avec une mine sinistre ou quand il s'astreint très sérieusement à des chorégraphies absurdes. « Cet humour fait partie de ma personnalité, elle ma manière de dire les choses, et je ne veux me forcer ni ne limiter en rien », prévient Louis Cole qui désigne son père, pianiste de jazz amateur comme sa « plus grande influence », et comme celui qui encouragea sa vocation de batteur en invitant ses copains de lycée à la maison pour jouer sur les arrangements qu'il avait écrits - « C'était plutôt cool ! » Mais il cite aussi son oncle Clint Bazz « qui produisait une musique étrange, lo-fi, avec un petit synthétiseur sur lequel il enregistrait six instruments différents » : « C'est peut-être grâce à lui que j'aime tant la bizarrerie, les distorsions et même les tonalités plus sombres sur certaines chansons. » Telerama
Type de document: CD
CD
Afficher "Alone Together"
Editeur(s)
Dot Time
Année
2019
Résumé
Un swing puissant de bout en bout !
Type de document: DVD
DVD
Editeur(s)
La Huit Production
Année
2019
Résumé
"Standards — Pierre de Bethmann Trio" (52’). Pierre de Bethmann, soutenu par ses deux partenaires Sylvain Romano et Tony Rabeson, livre en trio la part profonde de ses affects musicaux démontrant au passage le vaste champ de son répertoire. Du "Chant des Partisans" à "Belle-Ile en Mer", de Éric Dolphy à Maurice Ravel, il se promène en amoureux à travers ces thèmes et ces chansons devenus des standards, et nous mène ainsi dans les zones les plus sensibles de son univers sonore ; "Medium Ensemble — Paris Jazz Festival" (51’). Ce concert a été filmé à l’occasion de la sortie du double album "Sisyphe", enregistré en octobre 2013, par le pianiste et compositeur Pierre de Bethmann et le Medium Ensemble, une formation acoustique de douze solistes où les soufflants se taillent la part du lion. Entre réarrangements de compositions personnelles et créations inédites, ce projet puise son énergie et son inspiration aux sources du jazz et dans la musique française du début du XXe siècle.
Type de document: CD
CD
Afficher "Me and my radio"
Editeur(s)
Guaranteed!
Année
2019
Résumé
- jazz vocal -
Type de document: CD
CD
Afficher "Sentimental récital"
Editeur(s)
Triton
Année
2019
Résumé
- jazz vocal, chanson aventureuse -
Type de document: CD
CD
Afficher "So Quiet"
Editeur(s)
2019
Résumé
"Enzo a 9 ans, Izao en a 3. Leurs parents sont si attentionnés qu’ils leur ont enregistré un album rien que pour eux. En même temps, papa n’est autre que l’accordéoniste de jazz Vincent Peirani et maman la chanteuse et créatrice de spectacles pour enfants Serena Fisseau. Ensemble, ils signent une parenthèse enchantée pour petits et grands. Dialogue subtil entre voix et accordéon bien plus que simple accompagnement de chansons, l’instant est empreint de réconfort et de douceur partagées. Serena Fisseau, chanteuse imprégnée de jazz, de musiques traditionnelles ou improvisées, passe ici avec grâce de l’anglais au portugais, du français à l’indonésien (ses deux langues maternelles) – s’offrant au passage une passerelle très personnelle entre Bengawan et la gainsbourienne Javanaise qui ouvrent le disque –, jusqu’à La Bourdique, envoûtante ballade occitane. Peirani, éclectique jazzman qui plastique les barrières stylistiques, prouve une fois de plus sa gourmandise musicale, d’Over the Rainbow échappé du Magicien d’Oz à La Tendresse popularisée par Bourvil, en passant par What a Wonderful World de Louis Amstrong et And I Love Her des Beatles. Et puis il ne joue pas que du piano à bretelles ici, s’amusant aussi avec un Wurlitzer et même avec des sacs en plastique ! Un régal." © Clotilde Maréchal/Qobuz
Type de document: CD
CD
Afficher "More of the Good"
Editeur(s)
Okeh
Année
2018
Résumé
- jazz vocal - Une voix sensuelle et enfantine qui en impose depuis plus de vingt ans. La Suédoise, qui a finalement pris ses marques dans le jazz vocal, surprend une fois de plus avec ce More of The Good. Une dizaine de compositions originales foisonnantes de nuances et sur lesquelles Ekdahl dose avec une grande justesse la place qu’elle accorde au chant. Petit bout de femme fatale, gagnante de trois Grammy Awards, elle est surtout une songwriter intelligente qui livre ici une poésie très personnelle. Rayonnante quand elle n’est pas un brin mélancolique, la Scandinave a cet amour du rétro. Accompagnée du trompettiste Ibrahim Maalouf sur I Know You Love Me, la connexion entre les deux artistes est évidente. Les notes lyriques s’envolent en compagnie de ce chant légèrement perché, atypique et qui pourtant ne tape jamais sur le système. Un jazz enchanteur à tendance pop et soul, simple, touchant et qui ne tombe jamais dans le ridicule. © Anna Coluthe/Qobuz
Type de document: CD
CD
Afficher "Aksham"
Editeur(s)
Nome
Année
2019
Résumé
- jazz vocal, quintet - Des personnalités bien affirmées ont su marier leurs talents pour créer un album plein de poésie, porté par la voix troublante d’Elina Duni. Ce disque est le fruit d’une délicate maturation. Il y a près d’un an, Elina Duni, Marc Perrenoud et David Enhco évoquaient leur rencontre comme une liaison naissante, avec précaution, émotion et un mélange d’émerveillement et d’appréhension. C’est que tous trois se savaient de fortes personnalités, habituées à diriger leurs propres projets : Duni chante dans un quartet, avec lequel elle explore un jazz aux nuances balkaniques ; Perrenoud compose et joue du piano en trio ou en solo ; quant à Enhco, il est trompettiste dans son quartet et dirige l’Amazing Keystone Big Band (ce qui lui a valu de remporter cette année deux Victoires du jazz). Soudées par la rythmique de Florent Nisse (contrebasse) et de Fred Pasqua (batterie), les trois entités ont pris soin de ne rien répéter de ce qu’ils avaient déjà accompli. Ils ont procédé par touches, convoqué les ors et carmins de l’automne, la poésie de Joyce et de Verlaine, osé des titres comme Spleen ou Etrange Etranger sans s’appesantir sur la mélancolie qu’ils supposaient. La voix baignée de nuit de Duni y est pour beaucoup, Enhco lui apportant un lumineux contrepoint, tandis que Perrenoud se charge de les envelopper d’harmonies douces, nimbées d’une trouble pudeur. in telerama.fr
Type de document: CD
CD
Afficher "Immersion"
Editeur(s)
Arts Music
Année
2019
Résumé
- jazz vocal - Avec le bien nommé She Moves On (2017), Youn Sun Nah faisait évoluer son art. Quatre ans après le brillant Lento, la chanteuse coréenne s’entourait d’un proche de John Zorn, Jamie Saft, aux claviers, de Brad Jones à la contrebasse, du batteur Dan Rieser (des Little Willies de Norah Jones) et du génial guitariste Marc Ribot. Elle explorait un répertoire empruntant aussi bien au rock qu’au folk avec des reprises de Joni Mitchell, Paul Simon, Lou Reed, Hendrix… Deux ans plus tard, l’éclectisme est toujours à l’ordre du jour avec un album réalisé par le Français Clément Ducol, collaborateur de Melody Gardot, Nolwenn Leroy, Christophe, Vianney, Laurence Equilbey et de Camille, sa compagne à la ville. Pour Immersion, Youn Sun Nah picore à travers les décennies et les genres en revisitant notamment Isn't It a Pity, que George Harrison composa pour son album All Things Must Pass, Sans toi signé Michel Legrand pour le film Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda, Mercy Mercy Me de Marvin Gaye, God's Gonna Cut You Down de Johnny Cash, le tubesque You Can't Hurry Love écrit par Holland–Dozier–Holland pour les Supremes et le tout aussi tubesque Hallelujah de Leonard Cohen. Malgré ce répertoire à 360° et des techniques vocales elles aussi éclectiques, la Coréenne garde le contrôle de son échappée vocale à part. Echappée impressionnante même, et qui confirme la singularité de cette grande chanteuse de jazz ; mais pas que… © Clotilde Maréchal/Qobuz
Type de document: CD
CD
Afficher "Move On: A Sondheim Adventure"
Editeur(s)
Mack Avenue Records
Année
2019
Résumé
- jazz vocal - Compositeur orfèvre d’une musique profonde, dramatique, émouvante, dans la lignée de certains opéras et de l’opérette classique, Stephen Sondheim a transcendé la comédie musicale. Celui qu’on aurait tort de réduire aux paroles de West Side Story sonde les émotions humaines universelles sous la forme de personnages parfois improbables, qu’il s’agisse d’un barbier cannibale, d’un assassin de président ou d’une sorcière de conte de fées… C’est ce répertoire singulier qui a touché Cyrille Aimée au point que la brillante chanteuse franco-dominicaine, qui a quitté Brooklyn pour La Nouvelle-Orléans, lui consacre un album entier. « J'ai la chair de poule rien que d'y penser. Au moment où je travaillais sur cet album, je traversais pas mal de changements dans ma vie. Plus j'écoutais ses chansons, plus je réalisais qu'elles étaient vraiment liées à ce que je vivais. Et lors de ces moments très difficiles, ces chansons m’ont sauvée ! » Cette proximité avec l’œuvre de Sondheim se ressent dans ses interprétations. Accompagnée d'une belle brochette de virtuoses parmi lesquels le pianiste Thomas Enhco et le guitariste Adrien Moignard, Cyrille Aymée s’approprie chaque mélodie, chaque mot qu’elle enroule de sa voix magique, tantôt douce, tantôt pétillante, toujours hypnotique, offrant un éclairage inédit et finalement très personnel à des chansons délicieuses qu’elle ancre dans le présent. © Marc Zisman/Qobuz

Affiner le résultat...