AccueilNouveautés

Nouveautés

 
S'abonner à cette recherche dans une nouvelle fenêtre
Il y a 21 résultats dans le catalogue :
Psychologie
(0.04 secondes)
page 1
Type de document: CD OU Cours en ligne OU DVD OU E-Books OU Livres OU Presse en ligne OU Revues

Documents

Type de document: Livres
Livres
Afficher "La violence dans la famille et dans le couple"
Editeur(s)
In Press
Année
2012
Résumé
Thème récurrent dans les médias, objet de statistiques alarmantes, la violence au sein du couple et de la famille est un des fléaux de la société contemporaine. Il y a urgence à proposer de nouvelles réponses. L’Association Internationale de Psychanalyse de Couple et de Famille travaille depuis plusieurs années sur ces questions. Ensemble, des thérapeutes de différents pays ouvrent, avec ce livre, de nouvelles voies de réflexion. Comment peut-on attaquer les personnes qui sont les plus chères ? Pourquoi les victimes justifient-elles souvent l’agresseur : « je l’aime », « c’est le père des mes enfants » ? Les auteurs de ce livre analysent les origines et les causes – multiples – de la violence. Ils étudient aussi ses conséquences : toute violence physique cherche à provoquer « quelque chose » et comporte une dimension psychique. Au-delà des concepts connus de la psychologie individuelle, comme l’emprise ou la pulsion de mort, les auteurs inscrivent leur réflexion dans la perspective familiale : ce n’est pas l’agresseur ou la victime individuellement dont il est question, mais c’est le lien entre l’abuseur et l’abusé qui au cœur de leur réflexion. Le surgissement de la violence au sein du couple et de la famille vient rompre les alliances fondatrices de ce lien. Dans tout acte de violence, il y a des acteurs, des victimes, des témoins. Comment s’organise chaque scénario ? Telle est la question que se pose tout clinicien. Ce livre, véritable outil de travail, constitue un ouvrage de référence pour les thérapeutes confrontés au quotidien à ces questions de violence. Les auteurs : Silvia Amati-Sas, Inés Aramburu, Berta Aznar, Cristina Buceta, Christopher Culow, Montserrat Davins, Alberto Eiguer, Pedro Horvat, Rosa Jaitin, Ezequiel, Alberto Jaroslavsky, Anne Loncan, Roberto Losso, Irma Morosini, Anna Maria Nicolo, Ana Packciarz Losso, Carles Pérez-Testor, Manel Salamero, Jill Savege Scharff, David E. Scharff, Serge Tisseron.
Type de document: Livres
Livres
Afficher "La dynamique des groupes"
Editeur(s)
PUF
Année
2018
Résumé
Bien que relativement peu ancien, le terme de groupe est devenu l'un des plus courants du vocabulaire quotidien. A ce titre, il possède une acception très large, enveloppant des ensembles sociaux de taille et de structure variées, dont le seul trait commun consiste dans la pluralité des individus et dans leur plus ou moins forte solidarité. En outre, les groupes ne sont pas des objets figés : ils ont une histoire. Tout phénomène de groupe apparaît lié à un devenir impliquant une vie, une force spécifiques. Tel est l'enjeu de la dynamique des groupes. Animée par un double objectif de recherche et d'intervention, elle vise à élucider les mécanismes complexes du fonctionnement des groupes et à en tirer des applications dans la vie professionnelle ou quotidienne. Jean Maisonneuve est professeur honoraire à l'université Paris-Nanterre Paris X.
Type de document: Livres
Livres
Afficher "Réflexions sur le masochisme"
Editeur(s)
Payot
Année
2018
Résumé
À l'origine du masochisme, Freud voyait la pulsion de mort ; Ferenczi, lui, voit un traumatisme précoce. "Afin de prescrire lui-même le rythme de la vie et de la mort et d'écarter l'angoisse, écrit-il, le sujet préfère aller de lui-même vers la souffrance." C'est ce mouvement qu'il étudie, particulièrement chez l'enfant et chez la femme, et les lecteurs de Confusion de langue retrouveront ici la thématique de l'identification de la victime à l'agresseur. Mais Ferenczi va aussi plus loin et, conseillant de ne pas combattre la souffrance de front, de la laisser s'épuiser, d'y consentir, bref, d'accepter le déplaisir pour ne plus souffrir.Ce recueil comprend la plupart des écrits que Ferenczi a consacrés au masochisme, et notamment : "Le problème de l'affirmation de déplaisir", "Du principe masculin et féminin dans la nature", "Sur l'orgasme masochiste", "Réflexions sur le plaisir de passivité", "Du terrorisme de la souffrance". Avec à la clé cette idée : pour ne plus souffrir, ne faut-il pas d'abord accepter le déplaisir ? Sandor Ferenczi ( 1873 - 1933) est l'un des plus brillants psychanalystes de l'histoire.
Type de document: Livres
Livres
Afficher "Quelle sorte de créatures sommes-nous ?"
Editeur(s)
Lux
Année
2016
Résumé
Qui sommes-nous ? Que pouvons-nous savoir ? Que nous est-il permis d'espérer ? En réfléchissant à ces trois questions classiques, Noam Chomsky présente dans cet essai un tour d'horizon de l'ensemble de sa pensée. Cet ouvrage regroupe des cours que Chomsky a donnés à l'université Columbia en linguistique, en sciences cognitives et en philosophie politique, dans le cadre d'un cycle de conférences intitulé les "John Dewey lectures". Noam Chomsky, professeur émérite au Massachusetts Institute of Technology (MIT), est un intellectuel et militant reconnu internationnalement pour la profondeur de ses réflexions et sa défense radicale de la liberté et de la raison. Sa critique de la politique internationale américaine et du pouvoir des médias a inspiré une foule de penseurs contemporains. Il est considéré comme un des pères de la linguistique moderne.
Type de document: Livres
Livres
Afficher "La fabrique du sexe"
Editeur(s)
Gallimard
Année
2013
Résumé
L'Occident n'a cessé depuis les origines de s'interroger sur la différence des sexes. Mais parle-t-on de l'homme et de la femme que l'on n'a encore rien dit : se réfère-t-on au genre, définition culturelle par des qualités morales, affectives, sociales, ou au sexe, définition par des spécificités anatomiques ? Jamais, en effet, les deux notions ne se recouvrirent, rappelle Thomas Laqueur dans cet ouvrage qui demeure une référence majeure. Dès l'Antiquité, Aristote, par la définition de l'ordre des êtres, et Galien, par la définition du corpus anatomique, fondent le modèle du sexe unique, qui sera dominant jusqu'au XVIIIe siècle, et dans lequel le genre définit le sexe. Au XVIIIe siècle émerge l'autre modèle de la différence sexuelle, le modèle des deux sexes, dans lequel, au contraire du premier, le sexe définit le genre : parce que, au niveau de l'anatomie comme de la physiologie, femmes et hommes sont incommensurablement différents, les genres définissent dès lors qualités, vertus et rôles selon des racines biologiques. Ces deux modèles coexistent dans le temps dès le XVIe siècle des auteurs posent l'irréductible différence anatomique, alors qu'au XXe siècle encore Freud pense la sexualité selon le modèle du sexe unique car leur prégnance sur les esprits, si elle est liée à des évolutions générales, économiques, culturelles, sociales, ne peut en aucun cas être strictement expliquée par celles-ci ; et moins encore par les progrès de la connaissance anatomique, qui se moulent le plus souvent dans les représentations dictées par chacun de ces modèles. Thomas Walter Laqueur né le 6 septembre 1945, est un historien de la médecine, de la sexualité et du genre américain. Il enseigne l'histoire à l'université de Berkeley en Californie.
Type de document: Livres
Livres
Afficher "Introduction aux oeuvres de Freud, Ferenczi, Groddeck, Klein, Dolto, Lacan"
Editeur(s)
Rivages
Année
2016
Résumé
Voici réunis pour la première fois, en un seul volume, les grands auteurs de la psychanalyse, leur vie et leur œuvre. Ce livre est un véritable instrument de travail pour le spécialiste et une ouverture à la psychanalyse pour tous ceux qui s'intéressent au mouvement de la pensée actuelle. Chaque chapitre, consacré à un auteur, comporte : les idées fondamentales de son œuvre, des extraits choisis de l’œuvre, la vie de l'auteur, et une sélection bibliographique de l’œuvre. Juan-David Nasio, né en 1942 à Rosario, est un psychiatre, psychanalyste et écrivain français d'origine argentine. Il est l'un des fondateurs des Séminaires Psychanalytiques de Paris.
Type de document: Livres
Livres
Afficher "Sociologie des troubles mentaux"
Editeur(s)
Découverte
Année
2017
Résumé
Ethique, pratique, économique, politique, la question de la santé mentale ne peut rester de la seule responsabilité des professionnels. D'autant que ces professionnels eux-mêmes, de plus en plus, perçoivent la dimension sociopolitique de cette souffrance, inséparable de l'ordre, et du désordre social. Que peut apporter la sociologie à la connaissance des troubles mentaux (ou psychiques) et aux nombreuses questions qu'ils posent aux citoyens : d'où vient l'augmentation de leur fréquence dans notre société ? Comment prévenir l'apparition de ces troubles et mieux les prendre en charge ? Comment impliquer la famille et les proches dans les soins ? Comment accueillir le handicap psychique dans la cité et ne pas stigmatiser les malades ? Comment protéger la société de certaines personnalités classées comme dangereuses ? La sociologie, sans être exclusive d'autres approches disciplinaires, apporte un éclairage spécifique : elle envisage le trouble psychique comme un phénomène social et elle saisit les processus de prise en charge dans leurs dimensions relationnelle, organisationnelle et politique. Ce livre propose ainsi une synthèse sur la sociologie du trouble mental en cinq chapitres, qui convoquent les statistiques, les théories, l'histoire de l'« étrangeté d'âme » et de la psychiatrie, mais aussi le point de vue des professionnels et celui des malades. Le soin en santé mentale et les représentations de l'« anormal » apparaissent alors comme des enjeux de société. Lise Demailly est professeur émérite de sociologie à Lille-I. Elle mène actuellement des recherches sur les politiques de psychiatrie et santé mentale en Europe ainsi que sur les innovations dans le soin.
Type de document: Livres
Livres
Afficher "La nuit, j'écrirai des soleils"
Editeur(s)
Odile Jacob
Année
2019
Résumé
Boris Cyrulnik relate la manière dont la littérature, l'écriture et la lecture permettent de s'évader, de s'inventer un monde, de combler un manque ou de fuir la réalité. ©Electre 2019 Boris Cyrulnik est neuropsychiatre.
Type de document: Livres
Livres
Afficher "La psychologie de masse du fascisme"
Editeur(s)
Payot
Année
2015
Résumé
Rédigé entre 1930 et 1933, pendant les terribles années de crise en Allemagne, ce classique de Wilhelm Reich (1897-1957) demeure une contribution capitale à la compréhension du fascisme. Refusant d'y voir l'idéologie ou l'action d'un individu isolé, rejetant de même l'explication purement socio-économique avancée par les marxistes, Reich considère le fascisme comme l'expression de la structure caractérielle irrationnelle de l'individu moyen, dont les besoins et les pulsions primaires, biologiques, ont été réprimées depuis des millénaires. Aussi, toute forme de mysticisme organisé, dont le fascisme, s'explique-t-elle par le désir orgastique insatisfait des masses. Wilhelm Reich (1897-1957), psychiatre et psychanalyste, élève de Freud à Vienne, est connu pour ses contributions à la sexologie et à la thérapie psychanalytique, son engagement en faveur de l’émancipation sexuelle, et ses recherches controversées sur l’« énergie d’orgone ». Son œuvre est principalement publiée aux Éditions Payot, et notamment Reich parle de Freud, Écoute petit homme, La Psychologie de masse du fascisme, ou encore L’Irruption de la morale sexuelle.
Type de document: Livres
Livres
Afficher "Forteresse vide (La)"
Editeur(s)
Gallimard
Année
2002
Résumé
Laurie, Marcia et Joey, le petit garçon " mécanique " : trois enfants autistiques enfermés dans leur forteresse vide, figés dans leur mutisme et leur monde fantasmatique. Trois enfants parmi d'autres qui sont tenus pour incurables, avec lesquels Bruno Bettelheim et son équipe ont tenté d'entrer en communication - on verra au prix de quels efforts et de quels aléas. C'est donc moins l'histoire de cas qui nous est ici rapportée que celle d'une aventure méthodique : la recherche patiente et passionnée d'une rencontre, là où l'importance de ce que l'on appelle trop vite la régression paraît l'interdire à jamais. On trouvera, encadrant ces trois bouleversantes observations illustrées de dessins et de photographies, une analyse critique de la littérature psychiatrique sur l'autisme infantile, l'exposé des vues théoriques de l'auteur sur la constitution du " Soi " et une discussion du mythe des enfants sauvages. Bruno Bettelheim, né à Vienne en 1903, s'est donné la mort à Los Angeles le 13 mars 1990. En 1938, il est déporté à Dachau puis à Buchenwald. Il y est confronté à l'expérience de ce qu'il nommera la situation extrême, situation que l'être humain ressent comme devant irrémédiablement le détruire. Cette expérience orientera toute son activité ultérieure quand, ayant échappé à l'extermination et émigré aux Etats-Unis, il dirigera l'Orthogenic School de Chicago. S'inspirant de principes psychanalytiques, il transforme profondément cet établissement qui remplit trois fonctions : traitement des enfants psychotiques, formation du personnel soignant et éducateur, recherche, nous proposant ainsi un modèle d'institution thérapeutique. La forteresse du vide est le plus important de ses ouvrages et le premier à avoir été traduit en français.

Affiner le résultat...