AccueilRésultat de la recherche

Résultat de la recherche

 
S'abonner à cette recherche dans une nouvelle fenêtre
Il y a 1 résultat (0.01 secondes)
page 1
Type de document: CD OU Cours en ligne OU DVD OU E-Books OU Livres OU Presse en ligne OU Revues

Documents

Type de document: Livres
Livres
Afficher "Dernier été du vieux monde"
Editeur(s)
Noire méduse
Année
2015
Résumé
Jean-Luc Navette signe avec son livre d'illustrations « Dernier été du vieux monde » un objet graphique littéralement chargé d'histoire, avec en toile de fond l'entre-deux-guerres et le Blues du sud-est des Etats-Unis d'Amérique, celui de Charley Patton ou de Robert Johnson. Les thèmes abordés comme la promesse amoureuse, les destins brisés, l'avènement du malheur, le country blues, l'errance et les murder ballades, se succèdent et se télescopent en une valse grinçante découpée en cinq chapitres. Jean-Luc Navette, après un cursus en école d'art (Emile Cohl, de 1994 à 1999) s'essaie au tatouage. Un apprentissage chez un tatoueur local plus tard, il ouvre sa propre enseigne en 2003 nommé « VivaDolor », à Lyon où il tatoue jusqu'à ce jour. Il ne lâche pas l'illustration pour autant et réalise des travaux pour des groupes de musique tels que Heavy Trash, Overmars/Starkweather, et the Dad Horse Experience. Son univers très personnel lui vaudra de paraître dans plusieurs ouvrages comme « Black Tattoo Art », « Tattooisme » et « La Veine Graphique » (Noire Méduse Edition). Récemment, ses travaux se sont affichés dans les pages du journal Le Monde et furent exposés à la Halle St Pierre à Paris lors de l'exposition de la revue Hey! à côté de noms aussi prestigieux qu'intimidants tels que Robert Crumb, Jeff Soto ou encore Kris Kuksi.