AccueilCritique

Critique

 

A malin, malin et demi (Richard Russo)

note: 5Un peu de légèreté ? Sylvie, secteur adulte - 27 mars 2020

Nous sommes dans une petite ville du New Jersey enlisée dans une tranquille inertie. Le roman s’ouvre sur une scène d’enterrement dont le déroulement donne très vite le ton de l’histoire : on ne devrait pas s'ennuyer... Nous allons suivre quelques-uns de ses habitants, personnages hauts en couleurs dont le pessimisme joyeux, l’apitoiement irrésistible, le sens de l’
absurde nous désarment pour rapidement nous toucher. Les situations sont déroutantes, les dialogues jouissifs, le tout vu sous l’angle de la bienveillance et de l’humanité.
Une lecture savoureuse et vivifiante.
Petit conseil de lecture : on retrouve, dans ce titre, les personnages déjà croisés dans le roman « Un homme presque parfait » mais l’auteur, ici, situe son histoire quelques années plus tard. Les deux romans peuvent se lire indépendamment l’un de l’autre.