AccueilCritique

Critique

 

Couleurs de l'incendie (Pierre Lemaître)

note: 4Une vengeance machiavélique. Sylvie M, bibliothécaire jeunesse - 6 novembre 2018

Après le succès fulgurant d'"Au Revoir là-haut", prix Goncourt 2013, ce 2ème volet brosse un tableau décapant de la cupidité humaine dans la grande bourgeoisie française au début des années 30, à travers les déboires d'une riche héritière, Madeleine Péricourt. Mais la vengeance est un plat qui se mange froid...Une suite captivante, des personnages aux profils psychologiques complexes, un roman riche, dense sur fond de montée du nazisme et des prémices de la seconde guerre mondiale.