AccueilCritique

Critique

 

Django (Etienne Comar)

note: 5Musique et résistance. Sylvie M, bibliothécaire jeunesse - 30 juin 2018

Il ne fait pas bon être tsigane et encore moins guitariste de jazz en 1943 sous l'Occupation allemande. Quand Django Reinhardt enflamme le Tout Paris avec ses concerts, la musique lui permet de résister et de se protéger. Je connais peu de films consacrés aux massacres des Tsiganes à cette époque, celui-ci est de qualité, pour tout public.