AccueilCritique

Critique

 

Disparition de Josef Mengele (La) (Olivier Guez)

note: 5Un livre désespérant de cruauté et d'injustice. Sylvie M, bibliothécaire jeunesse - 12 juin 2018

La cavale de Josef Mengele, l'Ange de la Mort, le docteur d'Auschwitz, le collectionneur d'yeux bleus, celui qui, pendant 30 ans, échappera à la justice des hommes et de ses victimes. Auschwitz fut une entreprise fructueuse et un champ d'expérimentation hors normes pour "la purification de la race". Ce livre, sombre et révoltant, se révèle cependant très instructif. Prix Renaudot 2017.