AccueilNouveautés - RomansCritiques rédigées par Sylvie, secteur adulte

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Sylvie, secteur adulte

 

La faille en toute chose (Louise Penny)

note: 4Encore un régal Sylvie, secteur adulte - 15 février 2019

On n'en finit pas de se délecter des livres de Louise Penny ! C'est toujours avec empressement que l'on s'empare du dernier roman de l'auteur pour retrouver le village de Three Pines, au Québec et ses habitants. Cette fois, nous sommes à Noël. Myrna, la libraire, est sans nouvelle d'une amie qui, pourtant, devait venir la rejoindre pour les fêtes. Elle en avertit aussitôt Gamache, l'inspecteur-chef de la police. Celui-ci va devoir enquêter sur cette disparition mais également faire face à un complot au sein même de la Sureté du Québec. Il fait très froid, le feu crépite dans les cheminées, la neige s'amoncelle isolant davantage le village du reste du monde. Aucune communication Internet n'est possible ou presque, le temps est comme suspendu. Le village deviendrait-il, dès lors, comme un abri, un refuge, un lieu loin de la tourmente du monde ? Peut-être pas autant que cela...
On s'installe dans son canapé, un chocolat chaud à portée de main, on réajuste son plaid tombé des genoux...et nous voilà emportés.
Un petit conseil, lisez les titres de l'auteur dans l'ordre de leur parution car quelquefois l'intrigue se déploie sur deux titres. Savourez bien...

LaRose (Louise Erdrich)

note: 5LaRose Sylvie, secteur adulte - 8 février 2019

Quelle claque ! Majestueux et puissant . Il y est question d'amour, de deuil, de pardon, de sagesse. L'auteur nous conte cette histoire pleine d'humanité tout en nous rendant accessible les traditions et les légendes du peuple Ojibwé. De la très, très belle littérature...

Le cimetière des rêves (Hanan El-Cheikh)

note: 4Le cimetière des rêves Sylvie, secteur adulte - 11 janvier 2019

Ce livre propose la lecture de nouvelles savoureuses évoquant des femmes orientales tiraillées entre la tradition et le désir de conduire résolument leur vie vers d'autres horizons. Portées par une langue poétique, on s'attache à toutes ces femme volontaires et fortes. La fin de certaines nouvelles vous laissera songeur ...

Là où les chiens aboient par la queue (Esther-Sarah Bulle)

note: 4Là où les chiens aboient par la queue d'Estelle -Sarah Bulle Sylvie, secteur adulte - 4 décembre 2018

Une bien jolie lecture que ce roman ! Une jeune fille interroge son père et ses tantes sur leurs souvenirs de vie en Guadeloupe. Par ce biais, nous découvrons cette île dans les années 20-30 jusqu'à la fin des années 1960. C'est à la fois riche d'informations et très plaisant à lire grâce à des personnages pour certains hauts en couleur évoqués dans une langue colorée. Belle réussite surtout pour un premier roman !

Fugitive parce que reine (Violaine Huisman)

note: 5Elu meilleur premier roman français 2018 de notre cercle de lecture Sylvie, secteur adulte - 10 octobre 2018

Premier roman réussi et passionnant.
Déclaration d'amour d'une fille à une mère excessive en toute chose, fantasque, à la fois vulnérable et forte, attachante et insupportable.
Ecriture généreuse, toujours juste, percutante, crue, tendre pour raconter, approcher la mère et ses paradoxes, ses blessures.
Très beau texte !

Courage qu'il faut aux rivières (Le) (Emmanuelle Favier)

note: 4Attention Talent ! Premier roman francais. Sylvie, secteur adulte - 10 octobre 2018

Entrez dans ce livre sans prendre connaissance de son sujet. Ainsi vous serez emportés dans un monde sauvage, rude, sans repère temporel ou géographique (ou si peu). On est décoiffés : à la fois saisis par la thématique du roman ( je ne vous en dirai rien ...) et par la beauté de la langue, sensuelle, crue, violente et poétique.
Bravo madame Favier !

L'Amérique des écrivains (Pauline Guéna)

note: 4A la rencontre de nos auteurs américains... Sylvie, secteur adulte - 10 octobre 2018

Pauline Guéna , romancière et son compagnon Guillaume Binet, reporter photographe, sont partis, en 2014, rencontrer certains grands auteurs américains contemporains : Ron Rash, Joseph Boyden, James Lee Burke, Margaret Atwood…
A leur retour, ils publient ces entretiens nous offrant ainsi une mine d’informations sur ce qui fait l’inspiration de ces romanciers, leur travail et l’exercice difficile et singulier de l’écriture .
Le lecteur voyage également dans les grands espaces américains, territoires qui façonnent et ancrent les œuvres de ces écrivains. Et pour rajouter encore un peu plus de plaisir à cette découverte, de superbes photos, empreintes de poésie, ponctuent la balade littéraire.
A découvrir.

Ces rêves qu'on piétine (Sébastien Spitzer)

note: 4Ces rèves qu'on piétine Sylvie, secteur adulte - 27 juin 2018

Dire que c'est un premier roman !
Rythme et écriture saisissantes. Construction romanesque maitrisée.
Histoire très intéressante.
A découvrir.

Lire ! (Bernard Pivot)

note: 5Lire ! de Cécile et Bernard Pivot Sylvie, secteur adulte - 27 juin 2018

Que la lecture de cet ouvrage est agréable ! Rythmé par de très courts chapitres, on se délecte des thématiques abordées " Lire en vacances", " Lire, c'est s'isoler", " Ce qu'on sacrifie pour lire", le plaisir des librairies...
On se reconnaît toujours dans les plaisirs et manières de lire...
Lecture véritablement savoureuse, que l'on peut recommencer sans modération...

Mon désir le plus ardent (Peter Fromm)

note: 4Mon désir le plus ardent de Pete Fromm Sylvie, secteur adulte - 27 juin 2018

Superbe histoire d'amour entre Maddy et Dalt. Ils vont s'aimer passionnément relevant des défis incroyables...L'écriture est délicate, rythmée, intense.
Ne lisez pas la 4ème de couverture car bien trop d'informations sont données ! Laissez-vous juste tenter par le titre très, très engageant...

La revenue (Donatella Di Pietrantonio)

note: 4La revenue Sylvie, secteur adulte - 14 mars 2018

La Revenue est cette jeune fille de 13 ans qui, brutalement, revient dans sa famille de sang, abandonnée par ses parents d'adoption. C'est ce temps qui est relaté par la narratrice devenue femme. Livre sur la relation mère/fille, sur l'adoption. Donatella Di Pietrantonio, publiée pour la première fois en France , nous offre un livre d’une grande délicatesse pour évoquer des sentiments d’une grande violence. Prix Super Campiello en Italie.

Mistral perdu ou les évènements (Isabelle Monnin)

note: 5Mistral perdu ou les évènements Sylvie, secteur adulte - 8 mars 2018

Très gros coup de coeur. Déjà intéressée et touchée par "les gens dans l'enveloppe" du même auteur on est, avec ce nouveau roman, percuté, pantelant, le souffle coupé.
Isabelle Monnin nous parle des 40 dernières années en France avec certains de ses faits marquants et surtout de sa superbe histoire d'amour avec sa soeur, trop tôt décédée. La langue pour transcrire l'absence, le vide est superbe, poignante et d'une grande pudeur.

Casco bay (William G. Tapply)

note: 5Dark tiger Sylvie, secteur adulte - 8 mars 2018

Que c'est chouette d'ouvrir un roman de Mr Tapply ! Il nous propose toujours une enquête policière aboutie mais également une belle balade dans le Maine avec parties de pêche à l'appui. Et puis qu'est ce que c'est bon de retrouver ses personnages d'un titre à l'autre...Malheureusement l'auteur, mort en 2009, n'en propose que trois, à notre plus grand regret !

Nature exposée (La) (Erri De Luca)

note: 5La nature exposée Sylvie, secteur adulte - 8 mars 2018

Que dire de ce livre ? Sublissime ? Sûrement ! Une écriture économe, ciselée pour dire l'essentiel et l'ampleur des choses...sur la solitude, la solidarité, le sacré,la beauté... oh là là...

Ce qu'on entend quand on écoute chanter les rivières (Barney Norris)

note: 4Ce qu'on entend quand on écoute chanter les rivières Sylvie, secteur adulte - 8 mars 2018

Premier roman d'un auteur anglais très prometteur. 5 parcours de vie à un temps T décrits avec beaucoup de finesse, de sensibilité et de simplicité. Et puis quel beau titre !

Retour Haut