AccueilCritiques rédigées par Jean-Luc

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Jean-Luc

 

Caravaggio (Derek Jarman)

note: 3Une expérience inoubliable ! Jean-Luc - 24 janvier 2020

... ou pour certains, une in-expérience oubliable ? Tant pis, pas grave. Mais pour ceux qui se laisseraient porter par ce film en costumes qui refuse de l'être - en costumes -, c'est un moment de fascination pure. On appréciera aussi Tilda Swinton dans son premier rôle au cinéma ! Enfin, ne pas manquer les "révélations" apportées par le décorateur dans les bonus.

Abu Sadiya (Yacine Boularès)

note: 5Stambeli, laissez-vous posséder ! Jean-Luc - 4 janvier 2020

Le stambeli est un rite de possession, qui passe par la musique. Venu d'Afrique Noire en Tunisie, le stambeli est ici exploré par un sax franco-tunisien, un batteur new-yorkais, et un violoncelliste français. Un superbe voyage.

End To End (Barre Phillips)

note: 5paradoxal retour aux sources mélodiques Jean-Luc - 9 novembre 2019

Paradoxal parce que Barre Phillips est un aventureux... Et cette aventure-là, seul à la contrebasse tout au long d'un disque entier, le ramène d'une certaine manière à la mélodie.
Contrebasse solo, pourtant sans une once d'ennui : une expérience d'écoute à tenter !

goût des merveilles (Le) (Eric Besnard)

note: 4Touchant ! Jean-Luc - 11 octobre 2019

Une histoire très touchante, et au-delà du sujet, grâce à des acteurs... très touchants !

Proust, prix Goncourt (Thierry Laget)

note: 4Rien n'a vraiment changé ? Jean-Luc - 11 octobre 2019

En refermant ce livre, on se sent assez familier du milieu littéraire (et para-littéraire !) de ces années-là (1919-1920). Épatant !

Kill me please (Olias Barco)

note: 4Des acteurs fascinants... Jean-Luc - 4 septembre 2019

Acteurs fascinants sur un sujet, dérangeant, troublant... Sujet noir, humour très noir. Un film punk !

Déposition (La) (Pascale Robert-Diard)

note: 5Sensibilité, maîtrise ! Jean-Luc - 31 juillet 2019

Une écriture parfaite, une analyse fine des ressorts d'une histoire horrible et banale. Une immense attention portée à chacun des personnages : Pascale Robert-Diard est une excellente personne !

Oeuvre non trouvée

note: 5Indispensable ! Jean-Luc - 26 juillet 2019

Deux versions pour cette captation d'un magnifique concert, où le plaisir d'être ensemble est manifeste (des gros plans superbes) : on sera captivé par l’option "avec commentaires" de Andy Emler en voix off, qui décrit au fil des sets le processus créatif et amical d'un tel ensemble. Pédagogie, fierté et humilité, admiration immense et joliment exprimée pour chacun de "ses" musiciens... Une réussite absolue !

Frères Sisters (Les) (Jacques Audiard)

note: 4magnifiques acteurs, mise en scène parfaite Jean-Luc - 26 juillet 2019

La violence est ici ordinaire, elle maîtrise ce monde. Pourtant, il suffit d'un rien - une écoute, une parole attentive,... - pour que le doute vienne suggérer la possibilité d'autres voix...

Roissy (Tiffany Tavernier)

note: 4Elle s'isole, et pourtant on s'attache... Jean-Luc - 26 juillet 2019

Formidable réussite littéraire : un personnage se retire du monde, mais par le regard de l'auteur, on l'accompagne de très près. Parce que son isolement lui donne à voir la beauté du monde immédiat (les flocons de neige, la gentillesse ordinaire des gens,...) ? Pourtant, on veut aussi accompagner celui qui la sortira de sa bulle, la rendra au monde... Troublant, et beau.

Lunchbox (The) (Ritesh Batra)

note: 5à déguster entre amis ! Jean-Luc - 9 juillet 2019

Ce film est une friandise, non : un festin raffiné ! Et comme une bonne adresse de restaurant, on aime le partager. C'est aussi tout simplement un grand film, sur un schéma pourtant banal, mais avec de grands acteurs au service d'une écriture étonnante.

Instructions (Les) (Adam Levin)

note: 5Un (gros et grand et bel) objet unique ! Jean-Luc - 9 avril 2019

1000 pages pour raconter seulement 4 journées ! La moindre parole des conversations de Gurion - 10 ans, déjà érudit -, en famille ou dans “La Cage” et alentours, est retranscrite mot à mot ; mieux encore, la moindre pensée pendant ses conversations est aussi restranscrite ! Choix des mots, logique des enchaînements : tout est analysé et exploité en temps réel. C’est une manipulation virtuose du langage, une manipulation du lecteur par le langage. Récit linéaire d’amitié sans concessions, d’amour pur et rigoureux et magnifique ; récit heure par heure de rébellion, de radicalisme, de violence, jusqu’à la terrible apothéose que l’on pressent très vite… Magnifique et inoubliable.

Travail des morts (Thomas Walter Laqueur)

note: 5Pas du tout morbide ! Jean-Luc - 19 janvier 2019

Une somme, une enquête passionnante, ornée d'un humour de très bon aloi. Tellement de contradictions, touchantes le plus souvent, dans la passion que les vivants vouent aux morts, dans la place qu'ils leurs ménagent : un vrai travail que doivent en effet accomplir les morts !

Spirit you all (Bobby McFerrin)

note: 4Plaisir total Jean-Luc - 12 janvier 2019

technique de haut vol, pour un plaisir total : Bobby McFerrin sait tout faire avec sa voix, s'en délecte : gourmandises partagées !

Au service de la France, saison 1 (Alexandre Courtès)

note: 4humour parfait Jean-Luc - 12 janvier 2019

Hilarant et acide, acide et hilarant : les services secrets de la "Fraaaaance, Monsieur", celle de De Gaulle, en prennent... pour leur grade (formule de circonstance). Et pour notre plus grand plaisir, c'est si bon de rire !

Expériences de la douleur (David Le Breton)

note: 5Un livre ami... Jean-Luc - 18 décembre 2018

un livre ami parce qu'il accompagne, avec une pertinence inouïe, et une bienveillance sans concessions, les efforts considérables nécessaires au combat contre la douleur... Avec ou sans douleurs, on sort vainqueur de ce livre !

Lola Folding (Brico Jardin)

note: 4un trésor dans la boîte ! Jean-Luc - 20 novembre 2018

Est-ce un livre ? Peu importe : dans le bel étui, un très long accordéon. Le texte sur une face, les magnifiques et troublantes images sur l'autre. Et le tout en belle et riche et drôle et entraînante musique dès que vous aurez lancé le cd découvert sur le rabat.
Les yeux des enfants et des parents brillent longtemps après qu'il ait bien fallu refermer l'étui...

Retour Haut